Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici un texte qui parle d'être identifié à son âme, vraiment, d'être soi aux manettes. La pratiquante du yoga-originel raconte l'expérience qu'elle a vécu aujourd'hui à ce sujet et la transformation qui s'opère en elle au fil du temps et de la pratique constante

 

Je voudrais vous raconter ce qui s’est passé aujourd’hui. Dès le début de la journée, j’ai eu un problème assez important avec mon travail et le responsable chez mon client absent, ses collègues ont bien tenté de m’aider mais ils ne pouvaient pas prendre de décision. Ensuite d’autres contrariétés avec ce blog et FB et d’autres petites choses sont venues s’accumuler de quoi me mettre de mauvaise humeur dès le matin.

Pourtant, j’avais aujourd’hui du recul, je voyais en moi ce mental affecté par ces contrariétés et qui s’assombrissait, commençait même à voir les choses en noir par cette belle journée ensoleillée (comme quoi ça n’a rien à voir). C’est ça j’étais moi et je voyais mon mental délirer. Non, je ne suis pas schyzophrène. Simplement, j’étais identifiée à mon âme, à mon véritable moi et de ce fait j’étais en dehors de mon mental.

Ce discernement, cette séparation claire et évidente me permettait d’être plus facilement dans la technique du Saint-Nom pour rester à la bonne place, pour me garder dans la conscience de Lui et y voir clair. Je devais être vigilante pour ne pas me laisser happer par ce mental envahissant quand même un peu mais c’est vrai qu’avec ce recul, je n’étais pas bernée !!

C’est ce que la pratique assidue du yoga-originel finit par transformer en moi. Cette identification à l’âme, la Conscience, le vrai soi et sortir du mental. On ne dit plus ensuite, « je me connecte à mon âme » comme je le lis souvent sur FB. Mais ce n’est pas seulement une question de grammaire….

Je fais de plus en plus souvent cette expérience d’être vraiment identifiée à mon âme, d’être moi et de regarder le monde en ayant la Conscience aux manettes mais c’est moins évident quand le mental est affecté, troublé, quand les pensées deviennent plus présentes et difficiles à éviter.

Heureusement, avec la pratique, il est possible de se mettre à côté de ses pensées, ailleurs, où elles ne peuvent pas être mais cette «ré-orientation» ne se fait pas toute seule ni avec un coup de baguette magique.

Du moins pas pour moi, je pratique depuis quelques années maintenant, et je découvre ce que c’est que d’être réellement identifié à sa Conscience et pas à un concept qui en parlerait ou me le ferait croire.

Être maître chez soi, ne pas se laisser entraîner par le mental, les pensées, les émotions, les sentiments, la vanité, c’est quand même bien mieux ! Quelle liberté !

(mai 2017)

Satsang sur le même thème écris par le guide de la voie Sri Hans Yoganand

Êtes vous sûr d'être vous ?

Prenez vos distances

Qui êtes-vous ?

Tag(s) : #yogaoriginel, #yoga, #spiritualité, #bonheur, #âme

Partager cet article

Repost 0