Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce texte raconte pourquoi la routine est si importante pour une pratiquante du yoga-originel. Elle permet de mieux garder sa Conscience rassemblée et de profiter au maximum de la Paix intérieure, cet endroit-état où on se sent à la maison sans autre désir.

 

J’ai envie de parler de la routine justement parce qu’aujourd’hui était une journée où nous avons eu beaucoup de choses à faire qui nous ont sorti de notre routine quotidienne.

Évidemment quand on est pris par ce qu’on a à faire comme c’était le cas aujourd’hui, c’est plus difficile de rester dans la pratique de la technique du Saint-Nom. Mais je m’y remets heureusement facilement dès que je me rends compte que je n’y suis plus. Ce n’est plus aussi difficile qu’avant.

Mais de sortir de la Paix et de la douceur du Saint-Nom pour assumer son dharma1) n’est pas un problème et on y revient dès que possible après.

Pour en revenir à la routine que beaucoup de gens considèrent comme mortelle et fuient avec précipitation, pour moi, pratiquante du yoga-originel, la routine est quelque chose de merveilleux, tellement favorable à l’intériorisation, à la pratique.

Que ce soit une routine sur une journée, une semaine ou à plus long terme c’est égal. Dans l’organisation de la semaine à l’ashram par exemple, on sait que telles et telles choses reviennent régulièrement le même jour au même moment. Ou dans le quotidien, le matin il y a la méditation et le soir aussi, et les pauses Saint-Nom, les repas, le travail etc. c’est quelque chose qui me permet d’être bien cadrée sans me poser de questions sans devoir mettre un bout de mon attention dans des choses inattendues. J’ai l’esprit vide, libre pour pouvoir être dans le Saint-nom plus facilement et profondément avec cette routine comme base de vie quotidienne. C’est ce qu’il y a de mieux pour pouvoir être centré le plus possible sans s’éparpiller dans les événements qui nous arrivent de manière confuse. On peut rester rassemblé, garder sa Conscience au centre dans la Paix intérieure à chaque instant.

C’est tellement plus facile, plus beau de marcher sur un chemin déjà tout tracé. On peut de cette manière profiter de cette joie intérieure avec un maximum de conscience sinon il faut la mettre sur les choses extérieures et elle s’éclate, elle est happée si vite!

Les pratiquants du yoga-originel recherchent à rester dans cette Paix intérieure, dans la Béatitude le plus souvent possible, parce qu’on aime ça ! On aime avoir ce sourire-intérieur qui nous accompagne tout au long de la journée. C’est merveilleux d’être dans cet état de Conscience et plus j’y suis profondément et souvent mieux c’est. Je suis donc tout-à-fait heureuse d’être dans une routine qui encadre ma vie et même je la recherche. Quand je dois en sortir, je suis un peu déstabilisée mais c’est le principe de réalité, on vit dans le monde et il faut faire avec. Ce n’est pas grave, je suis encore plus heureuse de retrouver le Saint-Nom quand j’y reviens et de me remettre bien à l’abri au chaud sous cette couette spirituelle et de profiter à ce moment-là quand le tumulte est passé. Je retrouve ce cocon de douceur. Il était toujours là mais j’en étais sortie.

Le retrouver, c’est fabuleux ! C’est comme quand on rentre à la maison après une dure journée de travail et qu’on a pris une douche, enfilé des babouches et qu’on s’affale sur le canapé avec un bon verre. On est enfin à la maison, on respire. C’est un peu ça avec le Saint-Nom, quand j’y reviens, je me retrouve dans mes pénates. D’ailleurs pas seulement quand je reviens à Lui après avoir passé des moments plus extériorisants, en fait à chaque fois que je retourne en Lui, je constate que c’est là que je suis bien, que c’est là que je suis à la maison, je retrouve l’endroit-état dans lequel je me sens vraiment pleine, dans lequel j’aime vivre. C’est en étant conscience de cette Paix intérieure. Y être ou ne pas y être, on est vite sorti de cet état et avec la technique du Saint-Nom on y revient vite et c’est ce qui est merveilleux dans cette pratique c’est de pouvoir retrouver à volonté cette Paix intérieure et même de ne pas trop en sortir à force de constance.

C’est tellement mieux d’y être que de ne pas y être, la différence est telle qu’il n’y a d’hésitation.

(mai 2017)

Satsang sur le même thème écris par le guide de la voie Sri Hans Yoganand

Simplicité et unité

Ne vous éloignez pas trop

Le chemin est le but

 

Tag(s) : #yogaoriginel, #yoga, #spiritualité, #bonheur, #paix, #vérité

Partager cet article

Repost 0