Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a tant de superflus dans nos têtes, tant de choses inutiles ! Mais comment faire le tri ? Le yoga-originel propose une méthode pour se mettre à côté, ne plus écouter ce brouhaha incessant et se rendre compte que derrière ce mur illusoire se trouve la Béatitude.

 

Quand on est fou amoureux, on voit la vie en rose, tout est beau, tout semble parfait et l'avenir est plein d'espoirs. Quand on est déprimé, on a des lunettes grises devant les yeux et la vie semble bien sombre, difficile et l'avenir nous fait peur.

Quand on est plein de ses traumatismes passés vrais ou supposés, quand on est plein de ses peurs avouées ou non, quand on est plein de ses croyances et de concepts pris au hasard des lectures et des rencontres ou venus de notre éducation, de nos traditions, quand on est plein de certitudes théoriques, conceptuelles, quand on est plein de soi, d'un soi construit au fil des ans et qui change continuellement… comment voir la vie telle qu'elle est ? Ce n'est pas possible.

Une fois qu'on a enlevé les lunettes, les unes après les autres et qu'on n'en remet pas d'autres sur le nez alors on peut voir la réalité, la vie telle qu'elle est vraiment et elle est belle !

Si on s'accroche à ce qu'on pense, comment lâcher-prise, se détacher ? Si on préfère ses idées accumulées petit à petit et qu'on a entassées dans sa tête qu'on ne sait même plus d'où elles viennent, comment aller à la rencontre de la Vérité en soi ?

Comment faire le tri entre ce qui est juste et faux sans avoir une référence sûre, stable, toujours identique et présente, indépendante de tout ?

La référence, la base sur laquelle on peut se reposer, se fonder est en nous, mais en nous il y a aussi «quelque chose» qui veut nous empêcher d'y aller… alors peut-on croire ce continuel brouhaha plus ou moins bien structuré qui tourne tout seul dans nos têtes ?

Certains ont besoin d'aller se changer les idées, de partir en vacances pour voir autre chose, penser à autre chose mais si on n'écoutait pas nos pensées, on aurait pas besoin de se les changer, non ?

C'est ça le vrai repos, ne pas écouter toutes ses pensées, ne pas leur faire confiance, ne pas considérer qu'elles sont nous, simplement parce qu'elles sont dans nos têtes. 

Mais quand on n'a plus de lunettes déformantes devant les yeux, qu'on écoute plus ses pensées, qu'est-ce qu'il y a alors ? Rien ? 

Il y a la vacuité… qui n'est pas le vide de tout mais le vide de pensées, le vide de concepts, le vide de sentiments et plein de la Paix du Seigneur.

Il est tout.

Et tout est dans l'instant, mais cet instant comment le trouver, comment y rester..... 

La pratique du yoga-originel donne des réponses à toutes ses questions, ou plus précisément, elle efface les questions parce que la Vérité est la réponse primordiale, essentielle, fondamentale et sa fréquentation par la méditation vient effacer petit à petit les questions vaines. 

Quand la tête est vidée du superflus, de l'inutile, on est tellement soulagé ! 

 

(mai 2017)

 

Satsang sur le même thème écris par le guide de la voie

Sri Hans Yoganand ji

 

Tag(s) : #yogaoriginel, #yoga, #spiritualité, #bonheur, #conscience

Partager cet article

Repost 0