Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce texte raconte l'expérience du vrai détachement vécue par la pratiquante du yoga-originel. La vie est tellement plus belle quand on a lâcher-prise ! Le Saint-Nom permet de se détacher naturellement sans devoir y penser, c'est cool !

 

 
Il y a un mot qui me vient à l'esprit, c'est le lâcher-prise.
 
C'est vrai que quand je préfère le Saint-Nom à ma tête, c'est mieux ! Il n'y a pas photo. C'est clair, c'est net, c'est direct, conscient ou inconscient, je préfère être consciente. Évidemment, je préfère être dans le Saint-Nom, c'est ça le vrai lâcher-prise, le vrai détachement.
 
C'est quand on préfère être dans le Saint-Nom plutôt que d'être dans sa tête.… s'accrocher à ses idées, à ses peurs, à ses concepts, à ses croyances, à son passé ou à un avenir largement illusoire… bref psychoter et laisser sa tête nous diriger. Quand on préfère être dans la Paix du Saint-Nom et bien on lâche-prise et on va volontairement dans le Saint-Nom. Pratiquer la technique de méditation du Saint-Nom est toujours une démarche volontaire, active et en le faisant on se rend compte qu'on se détache véritablement.
 
Pour ça, il faut évidemment connaître la technique du Saint-Nom qui est l'une des quatre techniques de méditation révélée du yoga-originel.
 
Pour vivre ce détachement-là, savoir comment faire pour lâcher-prise vraiment et se sentir plus proche de Lui, il est nécessaire de pratiquer à chaque occasion qui se présente où on se rend compte qu'on est pris dans sa tête. 
 
Je me rends bien compte que ce détachement me permet d'être plus proche du Saint-Nom, d'approfondir ma conscience de Lui et la vie est tellement plus belle avec Lui ! Il y a peut-être encore d'autres raisons pour pratiquer mais elles ne m'intéressent pas.
 
Ce que j'aime, c'est d'être en Lui parce que j'aime sa présence, j'aime son Amour, sa Paix, la Béatitude. C'est la motivation la plus grande pour y aller, pour y retourner quand j'en suis sortie.
 
On a besoin d'une motivation pour faire cette démarche volontaire sinon on reste à la surface des choses, dans les apparences et dans sa tête, dans ses pensées, dans la confusion.
 
Il faut une certaine motivation pour lâcher ça et aller dans cette Paix et une fois qu'on y est, on voit que c'est tellement ce dont on a besoin, c'est tellement accomplissant, rassurant, douillet, beau, bon que cette motivation grandit plus on pratique.
 
J'ai mis du temps à admettre qu'on n'est pas tout le temps dans le Saint-Nom même si on préfère y être plutôt que pas. On fait de son mieux et ce qu'on peut, là aussi j'ai du lâcher-prise.
 
À force de le faire, cette soif grandit de plus en plus et on y va plus facilement, plus souvent, plus longtemps, plus profondément.
 
Je marche sur cette voie avec un grand bonheur et ne me préoccupe plus des quelques nuages qui passent parfois dans ce ciel bleu.
 
La pratique est devenu mon mode de vie, elle fait partie de mon existence. Je médite le matin, je suis dans le Service pendant la journée et je médite le soir. J'ai du satsang régulièrement. Et cette pratique me permets d'être dans la conscience du Saint-Nom parce que c'est là que je suis le mieux tout simplement.
 
(mars 2017)
 
Satsang sur le même thème écris par le guide de la voie Sri Hans Yoganand
 
 
Tag(s) : #yogaoriginel, #yoga, #spiritualité, #bonheur, #détachement

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :