Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une des techniques de méditation révélées pour pratiquer le yoga-originel permet de lâcher-prise réellement sans tomber dans le vide mais en s'attachant à ce qui est inchangeant en nous et parle de la sensation d'accomplissement que l'on trouve à force de le faire.

 

 

 

Dans la vie du monde, on nous demande d'arriver, de faire, d'être fort, performant, productif, toujours meilleur. C'est ce qui nous pousse et finit par nous rendre malheureux.

 
Quand on arrive sur la Voie de la liberté, cette habitude de toujours vouloir tout faire par soi-même perdure même si on peut être soulagé en même temps de pouvoir tout remettre entre Ses mains... Quel bonheur de pouvoir lâcher-prise et de s'en remettre à Lui mais ce n'est pas si facile concrètement quand on a passé tout une vie à ne compter que sur soi-même.
 
 
J'ai ce côté de vouloir contrôler, de vouloir maîtriser les choses... Je me rends bien compte avec le temps que s 'abandonner à Lui dans le Service, le non-agir à savoir faire ce qu'on a à faire, quand on doit la faire, du mieux possible et c'est s'abandonner à Lui quand on en attend pas de résultats. C'est s'abandonner à Lui quand on ne tient pas tant à ses avis, ses concepts, ses convictions qu'on lâche prise.
 
C'est s'abandonner à Lui à chaque fois qu'on revient au Saint-Nom.
 
C'est aussi s'abandonner à Lui dans la méditation quand je lâche-prise de vouloir la tricoter par moi-même selon mes concepts et mes désirs !
S'abandonner, lâcher-prise, Lui faire confiance, je comprends tout cela de mieux en mieux et cette compréhension me permet d'aller plus loin en Lui. Tout vient à force de pratiquer et je reviens encore une fois à la constance dans l'Observance.
 
 
C'est en pratiquant qu'on approfondit sa Conscience. “Just do it” en accentuant le « just » car c'est bien ça le truc, on a tendance a faire comme tu le dis et à en ajouter, à faire en plus comme on croit ou comme on pense... mais non et ce n'est pas évident de lâcher tous ses concepts....surtout qu'ils repoussent. C'est extrêmement simple mais quelque chose en nous ne veut pas l'accepter. Et tout est là en fait. Ne pas écouter autre chose que le Saint-Nom pour ce qui est de la méditation profonde.
 
 
J'ai de plus en plus souvent ce sentiment d'être arrivée et de ne plus rien vouloir de plus. Je suis pleine, complète. C'est le mot « plein » qui me vient à l'esprit. Quand je suis pleine de Lui, il n'y a plus la place pour autre chose et à force de pratiquer, d'être en Lui, on s'imprègne, on s'imbibe de Saint-Nom et le reste fait du bruit, fait des vagues peut être douloureux au passage mais ça sort et c'est le Saint-Nom qui prend la place.
 
Il n'y a pas de soucis, quand il est là, il est là, on ne revient pas en arrière.
 
Même si cela semble évident aujourd'hui, j'ai eu une période où j'avais un peu peur de ne pas y arriver....évidemment si je crois que c'est moi qui suis capable, je ne vais arriver à rien... mais quand j'ai compris que je devais m'abandonner à Lui, le fait d'y arriver n'a plus beaucoup de sens puisqu'il est là tout le temps. Il suffit d'en prendre conscience pour ça,on ferme les yeux et on pratique. Il faut être dans la bonne posture, mais ça ne s'invente pas.
 
(mars 2015)
 
Satsang sur le même thème écris par le guide de la voie Sri Hans Yoganand
 

Partager cet article

Repost 0