Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si vous avez soif de vérité, de cette vérité qui est au fond de vous. Alors lisez ce texte, il vous donnera peut-être envie d'aller vous y plonger. Il n'explique pas comment faire car pour cela, il faut avoir reçu la Révélation du yoga-originel. Un texte vrai.

 

J’aimais bien quand j’étais adolescente aller dans un groupe de jeunes de l’église évangélique du coin. On chantait beaucoup, on lisait les évangiles et on en parlait, on essayait de voir comment mettre en pratique les évangiles dans notre vie quotidienne. C’était très sympa, je faisais partie de la chorale et j’aimais bien me retrouver dans cette « famille ». L'ambiance me mettait de bonne humeur.

En tant que jeune adulte, j’aimais aussi beaucoup aller dans cette communauté de Taizé que vous connaissez peut-être. Quand cette église est remplie et que tout le monde chante en tenant une bougie à la main, c’est fort. On se sent transporté vers d’autres cieux.

L’égrégore de ces personnes réunies dans la même ferveur est assez fantastique. J’aimais ça aussi beaucoup. C’était des moments forts de ma jeunesse et cette force qu’il y a quand un groupe de personnes est dans la même ardeur … pour une religion, une spiritualité, une idole, la dynamique de groupe est toujours présente et c’est normal. J’avais cette sensation d’être sur le bon chemin vers Dieu.

Je me rends compte aujourd’hui que même si ce n’était pas mal car il vaut mieux prier Jésus que d’aller tuer des gens, ça n’avait rien à voir avec la pratique spirituelle proposée par une voie telle que le yoga-originel.

La voie englobe toute notre vie quotidienne. On ne réfléchit pas à ce que Jésus disait, on n’interprète pas ses paroles, ni celles de quelqu’un d’autres pour tenter de les mettre en œuvre dans sa vie.

Le yoga-originel, ce n’est pas ça du tout, on ne fait pas marcher son mental au contraire, c’est une connaissance intime, sensuelle, du Saint-Nom, de sa Lumière et ça remet les pendules en place

Si on veut s’engager sur cette voie, et si on tient à l’enseignement du guide vivant, on doit se remettre en question constamment.

Ça remue à l’intérieur, alors il y a des moments fabuleux, c’est la plupart du temps. Il y a des moments neutres, c’est aussi la plupart du temps…. Et puis il y a des moments qui sont plus difficiles parce que ça coince à l’intérieur, parce que ça fait mal et ce n’est pas agréable.

C’est là où je me rends compte que c’est une voie vraie, une voie de vérité parce qu’elle permet cette transmutation intérieure où on doit vraiment lâcher prise de soi. On doit s’abandonner, abandonner ce qu’on croit être soi, pour s’unir au Saint-Nom et à sa Lumière. C’est fantastique mais ce n’est pas du blabla de mental, on le fait pratiquement, c’est une transformation « dans la chair » c’est du concret et c’est fort.

Il faut avoir soif pour continuer et avancer, il faut avoir soif de Paix, de Lui parce sinon, on ne le fait pas. C’est en ayant soif qu’on avance. Cette soif augmente avec le temps et la pratique, l’expérience que tout ce qui se passe est positif et ne peut être que bon même si à un moment donné, cela ne semble pas évident.

On va dans la bonne direction quand on est dans l’observance de l’Agya et les nuages de poussière retombant, la lumière brille toujours. C’est vraiment dans ces moments-là que je constate encore une fois que c’est une voie véritable, c’est-à-dire où on peut rencontrer cette Vérité qui est en nous, où on fréquente assidument cette vérité.

C’est elle qui nous transforme et c'est en se soumettant à elle dans la bonne posture que ça se passe. La bonne posture vient en pratiquant et en écoutant les conseils du guide, en les mettant en pratique. En le faisant avec constance, cette posture indispensable, ces vertus spirituelles indispensables viennent alors, ce n’est pas une posture artificielle où on déciderait de les cultiver. C’est vraiment en pratiquant que ça vient. C’est tellement simple qu’on a peine à croire que c’est tout, qu’il suffit d’observer l’Agya : service, satsang, méditation.

Ça me semble tellement évident de vivre dans l’Agya mais je vois bien que ce n’est pas le cas de beaucoup de gens, et finalement ce n’est pas si simple d’accepter, de recevoir la Révélation et de pratiquer, de rester dans ce cadre de l’Agya. Cela ne semble pas si évident et pourtant quand on y est, la transformation intérieure se fait. Tu est, José, le pilier central de cette pratique, sans toi, ça ne marche pas.

(mai 2017)

Satsang sur le même thème écris par le guide de la voie Sri Hans Yoganand

Regarder la vérité en face

Se réveiller

Soif de vérité

 

 

Tag(s) : #yogaoriginel, #yoga, #spiritualité, #simplicité, #guide, #lâcher-prise, #vérité

Partager cet article

Repost 0