Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je discutais tout à l'heure sur Facebook au sujet d'un post qui disait que tout est en nous. C'est vrai, tout est là déjà en nous et il s'agit simplement d'en avoir conscience avec le bon mode d'emploi qu'est l'observance de l'Agya.

 

 
Quand on le fait vraiment, on se rend bien compte que tout est là, ce n'est pas une théorie, ni un concept mais une réalité et on se sent tout petit et heureux comme un bébé.On entend sa Musique, on ressent son feeling, on voit sa Lumière et la Guidance est concrète dans notre vie qui devient harmonieuse. On peut se laisser aller avec confiance dans le flot du courant qui nous ramène à Lui.
 
On vit sous le regard de Dieu et c'est beau.
 
Ce qu'il nous faut, c'est écarter tous ces voiles qui nous empêchent de faire cette constatation.On n'a pas besoin de chercher ailleurs, en dehors, il est en dedans de nous.Quand on ressens sa présence intimement en soi, on tombe à genoux, en pranam1 plein de reconnaissance et de gratitude.
 
La reconnaissance est ici le fait de s'apercevoir qu'on connait déjà. On re-connait que l'on vient de là. On a le souvenir de la Béatitude en soi et à ce moment-là, quand on en a conscience, on sait d'où on vient et où on va. Il n'y a aucun doute, c'est une réalité, une vérité vécue sans concept.
 
C'est comme cela que je l'ai vécu. J'ai compris par la méditation profonde telle que nous la pratiquons que je suis mon âme et qu'elle vient de là, du Royaume, de Satçitananda. Et je, à savoir mon âme, y retourne en étant consciente.
 
C'est notre destinée d'être humain, d'âme incarnée.Quand je suis consciente de cette Béatitude, même peu, je suis époustouflée, je me sens tellement petite par rapport à Lui.
 
Évidemment Dieu est tout-puissant et que sommes-nous ? Des êtres humains faibles, alors, je comprends qu'il faut ouvrir les poings et arrêter de croire qu'on est capable de faire par soi-même.
 
C'est tellement difficile pour nous d'accepter, d'être humble, simple et de se vider pour Lui faire de la place. On doit arrêter d'être le centre de notre intérêt. Quand je ressens son Amour et sa Puissance, les attachements tombent, les croyances, les certitudes, les a-priori, les peurs tombent.
 
En m'attachant à Lui, je me détache du reste et je me sens alors comme un petit enfant dans les bras de son père. Plein de confiance et je peux m'abandonner à Lui, dans ce bonheur, cette joie, cette sérénité, cette paix qu'est la Béatitude*.
 
C'est difficile d'accepter qu'il suffit d'observer l'Agya pour que la transformation intérieure se fasse, pour avoir conscience de Lui, pour approfondir sa Conscience. La dimension spirituelle vient s'ajouter à notre vie et on peut traverser cette existence avec Lui, en ayant conscience de son regard bienveillant toujours posé sur nous. C'est un voyage bien plus beau, plus simple et plus facile !
 
C'est inimaginable ce que la Grâce peut faire dans nos vies et aussi à l'intérieur de nous. C'est un changement tellement précieux et fondamental.Notre compréhension devient plus claire car les filtres du mental ne nous gênent plus. On discerne ce qui est essentiel et on fait en sorte de le prioriser.On est mené à agir de manière plus juste, sans devoir se référer à des concepts. On a la référence du Saint-Nom comme base en soi.
 
1/pranam: prosternation.
 
(janvier 2015)

Satsang sur le même thème écris par le guide de la voie Sri Hans Yoganand

C'est quoi la vie en vrai ?

Le bonheur, un instinct de l'âme

Loin du boucan

Sous le regard de Dieu
 
 
Tag(s) : #yoga, #yogaoriginel, #spiritual, #spirituality, #spiritualité, #bonheur

Partager cet article

Repost 0