Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

À l'ashram, le travail se fait au mieux sans le bâcler et tout de suite sans procrastiner. Ce texte parle de l'expérience vécue de ce mode de vie, de cette posture intérieure qui permet d'aller plus profond en soi surtout avec la pratique du yoga-originel.

 

J’écrivais hier un texte (après, c'est jamais) à propos du mode de vie que nous avons à l’ashram expliquant que nous faisons les choses à faire tout de suite et ce que cela nous apporte.

Aujourd’hui dans la lancée, j’ai envie de parler d’un autre point du Service qui est de faire les choses au mieux.

C’est bien de faire bien ce qu’on fait… mais à part ça, il y a une autre utilité pour les pratiquants du yoga-originel.

En effet, je me rendais compte ce matin, en étalant la confiture sur mes tartines que je pensais à d’autres choses pas très utiles en même temps et j’en ai mis un peu sur la table par la même occasion.

D’un coup, j’ai compris que le Service, à savoir être dans la technique du Saint-Nom tout en agissant, n’est pas suffisant, il faut aussi une bonne posture et cette posture, est celle de faire au mieux.

Quand je me suis concentrée sur ma tartine et que j’ai étalé au mieux la confiture en faisant attention, tout de suite, j’ai remarqué que mon esprit ne partait plus à la dérive et c’était facile de rester dans le Saint-Nom.

Quand je fais au mieux, cela ne veut pas dire que c’est parfait, mais le mieux que je peux et comme je le fais sous le regard de Dieu, c’est un peu une dédication, des gestes pour Lui, par amour pour Lui.

Quand on se donne la peine de bien faire les choses, on reçoit la satisfaction du travail bien fait et cela nous renvoie aussi à l’intérieur. C’est un mode de vie simple mais si essentiel.

Le Service en faisant au mieux et tout de suite… sans attendre de résultat, sans s’occuper du résultat et en pratiquant la technique du Saint-Nom (et celle du Nectar par la même occasion) me met dans un état de réception accrue de la Paix intérieure, de la présence de Dieu en moi, de la vie.

Pourtant, ce n’est pas automatique, je dois le faire volontairement, je dois m’y mettre parce qu’en moi, il y a quelque chose qui n’aime pas le travail bien fait tout de suite qui amène à la paix intérieure…. Non il n’aime pas ça et fait tout pour m’en empêcher.

Alors, il ne me reste plus qu’à faire confiance et pratiquer assidument, à observer l’Agya pour rester toujours dans le courant de la Grâce et avoir cette bonne posture intérieure, ce bon état d’esprit pour m’abandonner à Lui.

(juin 2017)

Satsang sur le même thème écris par le guide de la voie Sri Hans Yoganand

Tag(s) : #yoga, #yogaoriginel, #spiritualité, #bonheur, #harmonie

Partager cet article

Repost 0