Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On perd son temps à faire tant de choses superficielles sans avoir son attention posée sur ce qui est fondamental en nous et le soir venu, on se sent vide. Le yoga-originel remet la Conscience en face des trous et permet d'accomplir son destin d'être humain.

 

 

Quand je médite sur le Saint-Nom en faisant ce que j’ai à faire dans la journée, en gardant une part de mon attention sur la Paix intérieure, en étant consciente de la Béatitude, je fais ce que je dois faire en tant qu’être humain. Je réalise mon destin.

Ce n’est pas un concept, une théorie sortie de je ne sais où mais un constat venant de la pratique du yoga-originel. Un constat qui me vient par la fréquentation de la Béatitude.

Il peut m’arriver de me sentir débordée, de ne pas avoir le temps de faire tout ce que je devrais… et d’arriver le soir fatiguée mentalement sinon physiquement, nerveusement, stressée et d’avoir une sensation de vide, d’avoir finalement perdu ma journée. Je n’ai rien fait d’essentiel, de fondamental.

Je sais très bien ses jours-là que je n’ai pas été dans le Service, que je n’ai pas été attentive à la vie qui coule en moi et que je ne Lui ai pas laissé les rênes de ma journée, de ma vie. J’ai voulu faire par moi-même et le résultat est une grande fatigue psychique.

Au contraire, quand je suis dans la méditation en action, pleine de son bonheur, pleine de Saint-Nom, le sourire involontaire sur les lèvres alors tout glisse comme sur des roulettes et surtout quand je me couche le soir, j’ai une sensation de plénitude, d’assouvissement, d’accomplissement, j’ai fait quelque chose d’essentiel de mon temps. J’ai été consciente de la présence de Dieu en moi.

Il n’y a plus de trou engendrant de la souffrance en moi. Je ne perds plus mon temps, la vie est trop courte pour se laisser abuser par le temps qui court de plus en plus vite et qui nous mène par le bout du nez. Stop, frein d’urgence ! En étant dans la pratique, l’observance de l’Agya, le temps n’existe plus, on vit dans l’instant et même si les heures continuent à s’égrener, même si les tâches à accomplir n’ont pas changé, la perception, le regard posé sur l’existence est différent. Et ça change tout !

La conscience de la Béatitude change radicalement le regard qu’on a sur sa vie. Je n’ai plus la sensation de perdre mon temps à des choses superficielles. De me perdre dans des pensées inutiles, de me laisser berner par le faux-égo, d’être l’esclave d’un mental qui n’en fait qu’à se tête.

Avec la pratique, je suis devenue libre et en acceptant la «contrainte» de l’Agya je suis pleine de sens. Je ne perds plus mon temps.

(juin 2017)

Satsang sur le même thème écris par le guide de la voie Sri Hans Yoganand

Le véritable but de la vie

Ne plus vieillir

Freine !

Tag(s) : #yogaoriginel, #yoga, #spiritualité, #bonheur, #instantprésent

Partager cet article

Repost 0