Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La beauté, la simplicité, la perfection, l'harmonie ne sont que des mots tant qu'ils ne sont pas remplis par l'expérience vécue dans l'intimité de soi avec la force de vie qui nous anime. Cette pratiquant du yoga-originel raconte cette expérience de conscience.

 

 

yogaoriginel, yoga, meditation, spiritualité, écureuil

 

Je n’ai pas grand-chose à dire parce que c’est tellement beau et simple à l’intérieur quand je suis consciente du Saint-Nom que ce soit en Service ou en méditation assise qu’importe quand j’observe l’Agya et que je suis amoureuse du Saint-Nom que je dédie mes actes au Saint-Nom que j’aime le faire et que je L’aime.

J’allais dire qu’il n’y a rien de spécial, d’extraordinaire mais je vois bien autour de moi que d’aimer le Saint-Nom est déjà extraordinaire, recevoir son Amour est extraordinaire, être vivant et s’en rendre compte, être consciente de la vie en moi est merveilleux, c’est miraculeux d’être en vie !

Pour dire, parler de cet Amour, de cette beauté qu’il y a à l’intérieur et être simplement en contemplation devant sa Lumière ou à écouter sa Musique ou le Saint-Nom qu’importe quand on est en méditation, je n’ai que ces mots qui me viennent à l’esprit : beau, simple, parfait, harmonieux.

Je n’ai pas grand-chose d’autres ou de plus à dire mais quand j’ouvre les yeux et que je vais dans le monde pour assumer mon dharma comme tout le monde. Je travaille, je m’occupe de la maison, etc. je me rends compte que c’est parfois bien compliqué.

Il faut souvent «se battre» par rapport à la simplicité qu’il y a à l’intérieur, ça fait parfois un peu un choc de revenir à l’extérieur mais en gardant un peu de ma conscience dans cette beauté et cette simplicité, j’ai ce sourire béat sur les lèvres et je vaque à mes occupations en ayant du recul et je ne me laisse pas prendre dans la confusion du monde.

J’aime ce que je fais quand je suis en même temps consciente de Lui. Je nettoyais tout à l’heure la machine à café, j’avais envie d’aller dans tout les coins et recoins j’avais à cœur de bien faire pour Lui en lui dédiant mes gestes et la machine est bien plus propre que si je l’avais fait sans méditer.

J’avais le Saint-Nom qui me portait et je voulais faire ce nettoyage pour Lui et par la même occasion la machine est propre ! Je l’ai fait dans cette amour-là et j’étais heureuse de le faire pour Lui. En faisant le ménage dans la conscience de Lui, c’était un plaisir et en travaillant aussi, je devais m’occuper de ma comptabilité et ça prend facilement la tête mais là non, j’étais dans le Service et c’est Lui qui était en premier. Je me suis vite rendue compte que peu m’importait ce que je faisais car je le faisais par amour pour Lui en lui offrant ma Conscience.

L’important est de faire les choses en étant consciente de Lui en observant l’Agya et cela me met dans un état intérieur fabuleux. J’ai besoin de vivre dans cet état de Conscience et je vois bien depuis quelques années que je pratique que c’est en observant l’Agya que je peux être dans cet état de conscience.

Avant, je ne l’était pas et si je ne prends qu’un bout de l’Agya, ça ne va pas non plus, c’est l’ensemble qui permet d’être dans cet état d’esprit.

Quand on est dans la Conscience de lui, on est heureux même si ce n’est pas le but, mais c’est tellement ce dont j’ai besoin. C’est comme si j’étais à la maison, c’est là et maintenant que je dois être. Peu importe l’endroit où je suis, je peux toujours être en Lui.

 

Satsang sur le même thème écris par le guide de la voie

Sri Hans Yoganand ji

 

Y être ou ne pas y être

Le Verbe de Dieu

La spiritualité est pratique

 

Tag(s) : #bonheur, #méditation, #spiritualité, #yoga, #yogaoriginel, #Saint-Nom, #simplicité, #harmonie

Partager cet article

Repost 0