Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici un témoignage de l'expérience pratique du yoga-originel. Un jour avec méditation en action et un jour sans. Cette disciple fait une constatation évidente… pour elle qui peut pratiquer ce yoga avec ces techniques de méditation et son Agya.

 

Hier, j’avais beaucoup de travail intellectuel devant l’ordinateur à faire. Mon boulot habituel mais je devais faire plus que d’habitude.

Je me suis donc bien installée avec tout ce qu’il me faut pour travailler de manière optimale et je me suis lancée dans ce « marathon ». Mais j’ai un peu oublié de le faire dans le Service….

Je n’avais pas la bonne posture intérieure même si j’étais quand même dans la technique du Saint-Nom. Je voulais faire par moi-même, je m’acharnais, concentrée, à finir dans le temps imparti.

Et finalement, au bout de quelques heures, j’étais crevée, et « dans ma tête »…. J’avais fini le travail mais j’étais dans un état d’esprit confus et je commençais à psychoter sur un truc et un autre de la maison, je me sentais énervée, et surtout agacée par tout, comme si le monde extérieur n’avait qu’une seule envie : m’agresser.

Heureusement que José, m’a fait remarqué mon état, j’ai tout de suite médité, et ça allait mieux !!

Aujourd’hui, pareil, j’ai de nouveau beaucoup de travail, mais cette fois, je fais attention et je reste bien dans le Service, méditation sur le Saint-Nom, tout en remettant mes actes, à savoir mon travail, entre ces mains…

Et du coup, ça coule tout seul et en plus, je suis avec un sourire béat sur les lèvres, pleine de douceur, et heureuse, détendue, décontractée et reconnaissante de cette présence qui veille sur moi.

Quelle différence entre hier et aujourd’hui pour le même travail ! Une fois crispée et épuisée, fatiguée mentalement à vouloir y arriver par moi-même et l’autre fois… cool sous le regard de Dieu.

Je préfère le deuxième, c’est nettement mieux, franchement. Alors, je vois bien que l’observance de l’Agya m’apporte quelque chose de très positif dans mon quotidien, dans ma vie pratique.

Il faut avoir une certaine confiance pour Lui remettre les rênes de sa vie, mais à chaque fois, je remarque qu’il est toujours là. Il est toujours présent et c’est juste à moi de faire le nécessaire pour être dans sa Grâce. Ce «nécessaire» à Grâce est l’observance de l’Agya : service, satsang, méditation tous les jours.

 

Satsang sur le même thème écris par le guide de la voie

Sri Hans Yoganand ji

 

Cool !

Cesser de se battre

Y être ou ne pas y être

 

 

Tag(s) : #bonheur, #méditation, #spirituality, #spiritualité, #yoga, #yogaoriginel, #Saint-Nom, #agya

Partager cet article

Repost 0