Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour pouvoir connaître véritablement l'Amour infini qui est en soi, l'humilité est une vertu essentielle. Accepter de ne pas savoir, de ne pas y arriver tout seul est la meilleure posture. Être faible n'est pas un défaut pour vivre une spiritualité vraie.

 
 

Jésus disait qu'il était venu pour ceux qui souffrent, pour ceux qui sont malades, pour les faibles, pour les looser (les perdants) comme on dirait aujourd'hui.

 
Et toi José tu dis aussi que c'est seulement quand on a assez souffert qu'on est en mesure d'accepter son Amour, qu'on est dans la bonne posture intérieure pour demander de l'aide et du secours, qu'on est suffisamment humble pour entrer au Royaume. On vient alors plein de soif de Paix parce qu'on en a assez, qu'on se sent incapable, nul dans une société qui ne prône que le rendement, la productivité, les apparences, où il faut être fort et avoir un esprit fort.
 
Quand on plonge sa Conscience dans le Saint-Nom, on se rend bien compte qu'il nous console, qu'il nous aime et que ce n'est pas un esprit fort qui peut ressentir cela. Il faut de l'humilité, de la lucidité, reconnaître notre faiblesse.
 
Les premiers dans le monde seront les derniers au Royaume et les derniers dans le monde seront les premiers au Royaume. Il n'y a rien de plus vrai car tout est une question de posture intérieure, et on ne peut servir les deux, le monde et le Saint-Nom.
 
Pour s'abandonner, se donner, lâcher-prise, il faut être humble, sans humilité, ce n'est tout simplement pas possible. Ça fait tellement de bien de savoir que pour recevoir l'essentiel, on n'a pas besoin d'être fort ! Pour connaître intimement cette Vérité, cette Réalité, il faut se soumettre et l'humilité, c'est quand même ce qu'il y a de mieux pour se soumettre.
 
Ce n'est pas en ayant l'esprit de celui à qui on ne le fait pas, de celui qui sait tout et qui y tient, de celui qui a un avis et ne démord pas qu'on peut se vider… or pour remplir un bol de lait, il faut le vider de son eau d'abord. 
 
Il y a une bonne posture qui permet de se laisser aimer par notre Seigneur, d'en avoir conscience, parce qu'Il nous aime tout le temps autant. Il est identique pour tout le monde, tout le temps mais c'est nous qui n'en avons pas conscience ou peu parfois et c'est tellement dommage !
 
Cette bonne posture intérieure, elle vient quand on a souffert dans ce monde, on n'est moins plein de soi-même, et c'est déjà un bon début !
 
Je me souviens quand j'avais 18 ans, j'avais tout et je le savais.... le monde m'appartenais comme on dit. J'avais un mental bien gonflé et c'est en passant par les difficultés de la vie que ce trop plein de moi-même a pu être «crevé» et que finalement j'avais soif de Lui.
 
Je suis arrivée à la Voie de la liberté en ayant soif de Lui, en ayant soif de Paix, d'Amour et c'est Lui que j'ai mis en premier et non pas moi (mes concepts, mes avis, mes a-priori, mes idées reçues etc.)
 
Si on veut s'effacer, s'oublier, ça ne marche pas en étant un esprit fort parce que c'est lui qui a raison, c'est lui qui sait, c'est lui qui pense juste et qui n'a pas besoin d'apprendre, pas besoin d'être enseigné.
 
Quand on sait pas, qu'on se sent incapable, qu'on n'a pas d'idée précise, alors on a la bonne posture pour demander du secours et recevoir la Révélation.
 
Quand on ne veut plus des récompenses du monde mais celle du ciel, c'est la meilleure qu'on puisse avoir ! Et elle ne dépend de rien d'extérieur mais seulement de nous, de notre soif de Lui et pas de notre force. 
 
Je me rends bien compte que ce sont dans les moments où je suis malade, ou ça ne va pas bien fort, ou je me sens mal que je peux m'abandonner à Lui vraiment. Quand tout va bien, j'ai plus de mal à Le laisser faire…
 
C'est vrai qu'il est là pour les faibles et ceux qui n'en peuvent plus, pour ceux qui ont besoin d'être réconforté, d'être consolé, d'être aimé. Dans le Saint-Nom, on reçoit tout ce qu'il nous faut, il nous comble parfaitement.
 
On est plein à craquer de bonheur, de satisfaction, de plénitude, d'accomplissement. Ce qu'on reçoit du Royaume est fabuleux.
 
La conscience de la Béatitude est indescriptible et ça vaut tout l'or du monde ! On n'a plus besoin de chercher ailleurs pour combler ce trou, on a tout ce qu'il faut en nous.
 
On n'a pas besoin de chercher dans le monde une reconnaissance. La reconnaissance, on l'éprouve face à cette Vérité qu'on a en soi et on en est complètement subjugué et là on a trouvé notre récompense pour les faibles.
 
(janvier 2017)
 
Satsang sur le même thème écris par le guide de la voie Sri Hans Yoganand

Les vertus spirituelles

Heureux les simples d'esprit

Le Royaume en premier
Tag(s) : #yogaoriginel, #yoga, #spiritualité, #bonheur

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :