Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Paix et l'Amour que trouve cette disciple du yoga-originel en elle ne concerne qu'elle. Elle ne peut le faire connaître aux autres sinon par le Satsang qui peut faire vibrer une corde oubliée. La source de tout efface les questions quand on s'y plonge régulièrement.

 

Ce n'est vraiment pas possible de convaincre quelqu'un, de la Voie, qui n'est pas déjà convaincu. Ce n'est pas avec des mots, des explications qu'on peut dire ce qu'on ressent, ce qu'on vit, cette douceur cette paix. On doit le vivre on ne peut pas expliquer avec des mots et le mental ne peut pas comprendre. C'est vraiment une histoire de ressentis et quand on est touché au fond de soi par le Satsang, alors on y vient. Si on n'est pas touché alors on n'y vient pas, tant pis. On a toute l'éternité, on a d'autres vies, d'autres possibilités.

Quand on est jeune Marcheur et qu'on découvre cet Amour, la Lumière, Dieu en soi, on veut le dire à tout le monde, le crier sur toute la terre et on ne comprend que les gens ne veuillent pas écouter. Il n'y a rien à faire, c'est comme ça, c'est le libre-arbitre de chacun. Au final, on y arrive tous. Alors qu'importe !

Le temps n'existe pas.

Le temps s'écoule bien sûr sur la terre mais qu'est-ce qu'une vie par rapport à l'éternité ? Que sont nos petits problèmes, nos petites inquiétudes face à l'immensité de l'infini ? De quel droit pourrions-nous "convaincre" quelqu'un ? Pour moi ce mot sonne un peu comme aller à l'encontre de la volonté de son interlocuteur, contre son gré presque. Non, convaincre n'est non seulement pas possible mais n'est pas souhaitable. Cela me fait penser au oies que l'on gave ! Je te donne des explications et des arguments et contre-arguments et ça fait des discussions sans fins ! Non, c'est inutile.

On écoute son coeur comme on à l'habitude de dire, cette résonance qu'il y a en soi, on est convaincu en ressentant le Satsang comme étant vrai, comme étant ce qu'on a recherché depuis toujours, on se sent arrivé à destination, enfin ! Alors là, on peut entrer sur la Voie et y marcher. On comprend alors vite que les mots sont vides de sens.

Quand je ressens cette Paix, cet Amour, je trouve le vocabulaire bien pauvre et je suis heureuse de pouvoir partager avec d'autres Marcheurs car ils connaissent la même chose, on n'a pas besoin de parler, on se comprend.

On est relié à la même source.

Il est le même pour nous tous. Ce n'est même pas que chacun d'entre nous soit relié à un Amour semblable, non c'est le même, une source où nous puisons tous, même si nous sommes dans des corps différents. Il n'y a qu'une seule source. C'est pour cette raison que nous avons les mêmes expériences, la même Lumière, la même Musique, le même Feeling.

Les Allemands ont deux mots pour dire "même chose", ils font la distinction entre une chose unique et des choses identiques. Dieu est Un, unique, toujours le même où que nous soyons. Il est le même avant, après, maintenant.

C'est un peu difficile à comprendre mais on s'en fiche, on l'aime et il nous aime et c'est ce qui compte. S'abandonner à lui dans le présent et à chaque présent c'est le présent. Après tout le reste n'a pas beaucoup d'importance. Comprendre, c'est bien si on peut et si on ne peut pas tant pis.

Quand je médite assise et que je m'abandonne à Lui, qu'il m'aime que je ressens tout ce que je ressens, je n'ai pas besoin de le comprendre.

Pourtant si on veut essayer d'expliquer les choses, il faut les appréhender les avoir faites siennes, les avoir comprises, dans le vrai sens étymologique du terme,  mais cela ne se fait pas d'abord avec le mental mais avec la Méditation ensuite, il faut classer, ordonner, ranger, mûrir pour pouvoir y mettre des mots cohérents. C'est bien mais ce n'est pas indispensable non plus.

Quand il n'y a plus de questions, il y a la Paix

Il est là et quand on a découvert qu'il est au fond de nous toujours et que c'est à nous de nous retourner vers l'intérieur et de le rencontrer, on a comprit le principal. On L'a admit et accepté. Après si on veut comprendre, expliquer, pourquoi pas, si notre mental en a besoin, s'il y a des questions en suspens, il faut avoir une réponse qui satisfait et après on peut continuer. Rester sur une question, c'est pas bon, ça perturbe. Le maître est là pour ça, il a sa "boîte à réponse". J'ai remarqué depuis le début de ma pratique que toutes ses réponses m'ont toujours satisfaite.

Quand on a une réponse qui n'appelle pas d'autres questions, ça surprend, ça dérange peut-être, mais finalement qu'est-ce qu'on veut des questions ou des réponses ? Une réponse, point final.  C'est ce que je préfère parce que quand il n'y a plus de questions, il y a la paix et le calme. Il n'y a plus tout ce qui tourne dans la tête dans tous les sens, il n'y a plus rien et à ce moment-là il y a son Amour ! Et c'est ce que je recherche et ce que je trouve.

(septembre 2013)

Satsang sur le même thème écris par le guide de la voie Sri Hans Yoganand
 
 

 

Tag(s) : #yogaoriginel, #yoga, #spiritualité, #bonheur, #compréhension

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :