Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est en partant du bon point en soi qu'on peut voir la vie telle qu'elle est et que nos actes, nos pensées, nos paroles se colorent de la Paix trouvée à l'intérieur. Le yoga-originel permet d'être du matin au soir dans cette Paix et de la voir aussi à l'extérieur.

 

C'est tellement beau et parfait d'être dans la béatitude, de pratiquer d'être dans le Saint-Nom, c'est tellement satisfaisant, il n'y a rien à dire, quoi.

Et pourtant quand on y est, on a envie de partager avec tout le monde, on a envie d'en parler, que le monde entier sache que cette Paix que cette Beauté sont là en nous accessibles si simplement et si facilement.

On veut le dire, le partager, le chanter, le crier sur les toits. Évidemment après, on peut peut-être être un peu frustré ou en tout cas déçu quand on s'aperçoit que peu de gens veulent l'entendre ou même qu'on se fait insulter.

Tant pis, nous on est là dans notre grand bonheur, dans notre cocon intérieur à être le plus heureux des hommes ou des femmes du monde et à en profiter. Finalement, le plus important c'est nous-mêmes si ça peut paraître égoïste, c'est notre destinée, notre âme qui compte en premier.

Si d'autres veulent connaitre ce bonheur, ce n'est pas compliqué on peut leur dire. Mais c'est vraiment chacun pour soi et qu'il y ait beaucoup ou peu d'autres personnes qui partagent la même chose nous importe peu, cela n'affecte en rien notre pratique et notre bonheur.

Souvent j'entends des gens qui font une séparation entre être intériorisé ou extériorisé, pensant qu'il est impossible d'être les deux en même temps. Ou bien on va vers les autres, on est altruiste, empathique, on les aide, on est tolérant etc. ou bien on est à l'intérieur de soi, au mieux par la méditation assise.

Mais c'est complètement faux !

Je remarque quand je médite dans le Service pendant la journée, parfois tout bêtement en me promenant comme l'autre jour. Je méditais et je constatais que non seulement j'étais centrée sur la Paix en moi mais en même temps je voyais le monde plus beau, plus parfait, plus harmonieux.

C'est en étant dans le Saint-Nom que je pouvais voir cette réalité sans voile. Il n'y a pas de séparation ou extérieur ou intérieur ce n'est pas le fromage ou le dessert mais les deux en même temps qui rendent la vie plus réelle, plus belle, plus harmonieuse, plus vraie. C'est en partant de l'intérieur de soi.

Mais on ne peut pas comprendre cela avec le mental, on ne peut pas comprendre sans l'avoir vécu. C'est en le faisant, en pratiquant la méditation active qu'on s'aperçoit que c'est la base. Être dans le Saint-Nom, avoir la conscience centrée est la base pour pouvoir aller vers les autres et être, avoir toutes ces qualités, ces vertus que tant de gens cherchent à avoir et supposent être le moyen pour trouver Dieu. Mais c'est le contraire. En méditant, en ayant conscience de cette Paix intérieure, de la béatitude c'est comme ça que ces vertus se développent naturellement et elles débordent dans nos actes, nos gestes, nos paroles dans nos vies quotidiennes.

Même si on a le droit aussi d'être en colère ou exaspéré par ce qui arrive. Quand on est dans le Saint-Nom, on est vraiment dans la Paix et on a absolument aucune propension à "faire le mal". On ne peut pas être méchant, mesquin, jaloux, trompeur, méprisant etc. ce n'est pas possible. Cela n'est compréhensible dans sa profondeur que lorsqu'on est Marcheur et qu'on pratique, qu'on le sait, qu'on l'a expérimenté. Alors cela devient évident. C'est toujours pareil, il faut d'abord le faire pour comprendre ensuite.

Au départ, il faut avoir la foi, l'envie tellement plus forte que toutes les peurs, craintes qui bloquent la porte d'entrée. Il faut oser faire le pas. D'ailleurs je crois que ce n'est pas toujours une question d'oser, en tout cas pour moi, l'envie de cette Vérité était bien plus forte que tout.

Quand vient le moment, tout ce qu'on a pu croire, apprendre, tout ce qu'on nous a inculqué, tout ce qu'on a lu, ce qu'on s'est forgé comme idées n'a plus d'importance, tout explose et se désagrègent quand la corde vibre en soi et qu'on reconnait cette Vérité profonde. Il n'y a plus de doute, la réponse à toutes les questions est là.

Il y a en nous tout ce qu'il nous faut et même plus. L'Amour, la paix, la joie, la plénitude, la satisfaction. Quand on est dans cet état on ne veut plus le quitter.

 


(mai 2014)

Satsang sur le même thème écris par le guide de la voie

Sri Hans Yoganand ji

 

 

 

Tag(s) : #yogaoriginel, #yoga, #spiritualité, #bonheur, #paix

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :