Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un texte comme un journal intime, une image fixe sur un instant de la pratique de cette disciple du yoga-originel. Elle a fait le saut dans le vide et demander la Révélation pour pouvoir pratiquer et observer l'Agya. Voilà ce qu'elle vit sur ce chemin. 

 

En osant…

Il faut oser faire le pas pour entrer sur la Voie. Il faut oser lâcher des choses qu'on croyait si importantes, des choses à nous, nous-mêmes. Il faut oser se détacher de tant de choses vaines, il faut oser se tourner vers Dieu, il faut oser accepter son Amour. C'est peut-être bête à dire mais il faut du courage pour entrer sur la Voie et pour y marcher.

Je me souviens avoir lu, dans l'Évangile de Marie, que Jésus, à la question: ''Comment atteindre la réalité ?'', répond: ''en osant''. Ces mots m'ont sauté à l'esprit: c'est vrai qu'il faut oser, sans même savoir ce qui nous attend.

C'est un peu comme si on devait se jeter dans le vide, sauf qu'Il est là, que sa Grâce nous retient et c'est dans ses bras qu'on tombe quand on se lâche. C'est ça: il faut d'abord faire le pas et on reçoit après. Il faut d'abord avoir le courage de dire « Bon ben voilà, Seigneur je suis là, les mains vides, le coeur vide, la tête vide, je suis là prends-moi.» Il faut oser le faire.

On ne peut imaginer sa Guidance

Après on reçoit tout, on reçoit bien plus qu'on peut imaginer, pour autant qu'on imagine quelque chose. On ne peut pas imaginer cet Amour, ce feeling ou la Guidance. On peut tout au plus se dire : « oui dans ma vie effectivement il y a des événements, il y a des choses qui arrivent et je sais que c'est Dieu, que c'est sa main, que c'est la providence». Bien sûr, tout le monde le vit plus ou moins fortement et plus ou moins consciemment dans sa vie.

Mais on peut le vivre pour chaque chose, le vivre pour chaque événement , le vivre tellement que la vie devient magique, que la vie est comme posée sur des rails. On est là, on est dans le train et on se laisse aller au voyage. On est assis à la fenêtre, on regarde le paysage et on sait qu'on va au bon endroit, on sait qu'il est là et qu'il s'occupe de nous. C'est tellement évident et clair que l'on ne peut que le remercier, le remercier en méditant en lui offrant sa Conscience, son attention le plus possible.

Il ne demande pas l'impossible

On croit parfois qu'il faut faire un effort surhumain pour se tourner vers Lui mais en fait on s'aperçoit, après coup, que ce n'était rien du tout, qu'il suffisait juste de le faire et qu'il nous donne tellement. Souvent on se dit que l'effort à faire pour mériter son Amour est immense, qu'on n'en n'est pas capable mais c'est faux. Il suffit juste de le faire : just do it. Rien de plus. Il ne demande rien de bien difficile, rien d'impossible, aucun sacrifice qui puisse nous gêner. Il ne demande que notre attention.

Quand je n'ai pas envie de Dieu

Quand je médite assise, il m'arrive que je sois complètement perdue dans mes pensées et que je n'ai pas envie de méditer, que je n'ai pas envie de me tourner vers Lui, que je n'ai pas envie d'écouter la Musique ni de voir la Lumière, ça m'embête. Je tourne en rond et me raconte un tas d'histoires, mais souvent vainement, alors qu'en fait il suffit de se donner à Lui, de s'abandonner et ça en vaut vraiment la peine. C'est si beau de lâcher tout ça, d'arrêter d'écouter tout ce qu'on se dit dans la tête et des trucs même "sérieux" : ''j'ai pas envie, je suis fatiguée, ça ira mieux demain'', ah cette phrase qu'est-ce que je peux me la dire souvent ! Tu parles, demain c'est pareil.

J'ai la chance inouïe d'être pratiquante du yoga-originel

Non, c'est tout de suite, c'est là maintenant, pourquoi demain, c'est là à l'instant que tu peux l'entendre et le voir. C'est maintenant que tu es en train de méditer. Tu as cette chance inouïe d'être premie, de l'entendre, d'entendre Dieu en toi et tu veux pas ? T'as pas envie ?! Pas envie, pas envie de Dieu…si bien sûr. Alors je n'écoute pas ces paroles, je leur coupe l'herbe sous les pieds et je m'offre à Lui. Çà marche à tous les coups.

On est libre

Quand on a vraiment envie de lui, tout au fond de soi-même, s'il y a toutes ces pensées qui nous disent le contraire, Il faut se tourner vers Lui. On a vraiment besoin de Lui dans nos vies, On a besoin de Lui pour vivre et on fait la fine-bouche. « Aujourd'hui j'ai la migraine, après tout il est toujours là en nous et nous accueille à bras ouvert quand on vient alors, je peux bien ne pas aller vers lui maintenant ».

Oui, c'est vrai on est libre à chaque instant de s'offrir à Lui ou pas et ce sera toujours ainsi, c'est à chaque instant qu'on doit renouveler son désir d'être avec Lui. Il répond toujours à ces prières-là. Quand on le veut Lui, pas de soucis: il est là, il est toujours là.

On peut se laisser chouchouter

Non seulement il nous écoute, mais il nous connait mieux que nous-mêmes. Il sait très bien ce qu'il nous faut, alors on peut lui faire confiance, lui donner les rênes de sa vie et se reposer en Lui. On est en vacances, on se laisse chouchouter et on profite de cette existence avec Lui. On doit laisser tomber tout ces « je veux ceci, je veux cela, je sais ce que je veux ». Quand on peut dire « je ne sais rien Seigneur, mais je te fais confiance » alors la porte est ouverte pour qu'il puisse s'occuper de nous.

Je sais que c'est Lui que je veux dans ma vie, c'est vers lui que je veux aller et rester. Le reste n'a pas beaucoup d'importance. Après tout quoiqu'on fasse, si c'est dans le Service, on a le Bonheur avec soi-même si on doit faire des choses qui nous ennuient.

Il est notre compagnon de route

Il est notre compagnon, il est là avec nous. J'allais dire: on le transporte comme un escargot qui porte sa coquille sur lui. Eh bien nous aussi, nous avons notre maison avec nous, sauf qu'elle n'est pas sur notre dos mais au centre de nous. On la transporte avec nous tout le temps, à chaque instant où qu'on soit, quoiqu'on fasse il est là avec nous. Et ce n'est pas n'importe quoi : c'est Dieu qui est en nous, avec nous ! Il ne reste qu'une seule chose à faire : pranam devant lui et méditer, le coeur ouvert, offert à Lui. C'est la seule chose qui vaille la peine d'être faite.

(mai 2013)

 

Satsang sur le même thème écris par le guide de la voie Sri Hans Yoganand
 
Tag(s) : #yogaoriginel, #spiritualité, #yoga, #bonheur, #conscience

Partager cet article

Repost 0